Recherche

--------------------

Ostéoarthrose chez le cheval de trait

 Folder résumé des résultats: pdf

Rappelons que durant des siècles, le cheval de trait ardennais a accompagné l'homme et ses aptitudes se sont moulées à nos besoins. De cheval de selle ou de trait léger, il est devenu cheval lourd indispensable au travaux agricoles avant que la mécanisation ne signe dramatiquement son déclin. L'effectif de la race en Belgique est aujourd'hui d'environ 1600 individus. Mais le cheval ardennais de souche belge est également représenté dans plusieurs pays comme la Suède (avec près de 5000 individus), la France (250 étalons), le Luxembourg, l'Allemagne, la Pologne, la Hongrie, les Etats-Unis, la Russie… L'avenir de la race passe par une utilisation accrue de ce merveilleux cheval qui emmène dans son sillage tradition et connaissance.

Malheureusement, les races lourdes connaissent chez certains individus une dégénérescence ostéo-articulaire au niveau de l'extrémité des membres. Et ces problèmes apparaissent tôt durant la croissance des poulains, compromettant ainsi leur avenir en tant que chevaux de sport. L'idée de reconvertir le cheval Ardennais dans les loisirs et le sport a, depuis quelques années, suivi son chemin. C'est dans cette optique d'avenir que s'inscrit le travail scientifique mené conjointement à Mont-le-Soie et à la faculté de médecine vétérinaire de Liège : mettre en évidence les facteurs de risque, tant environnementaux que morphologiques associés au phénomène articulaire dégénératif. Le but commun des éleveurs, de notre équipe et du monde agricole en général est la production à moyen terme d'un cheval apte aux loisirs et au travail pour lui assurer un avenir conforme aux qualités intrinsèques de ce témoin majeur de notre patrimoine régional. Grâce à une excellente collaboration avec les éleveurs et le stud-book du cheval de trait ardennais, des recherches sont donc menées pour découvrir les causes d'apparition de l'arthrose afin de pouvoir y remédier et proposer aux futurs utilisateurs du cheval ardennais un cheval de qualité.

Ainsi, 32 poulains nés en 2000 (représentant 10% de l'effectif total de Belgique) sont hébergés à Mont-le-Soie et font l'objet d'un suivi scientifique rigoureux depuis le sevrage jusqu'à l'âge adulte. Ils sont placés en station, dans des conditions standardisées et seront comparés à des poulains témoins restés dans les élevages. Leur croissance est suivie régulièrement afin de dépister au mieux l'apparition de différentes formes d'arthrose. Il est essentiel de s'intéresser à ce phénomène qui risque d'entraîner une réforme prématurée et provoquer un désintéressement des utilisateurs du cheval de trait vis-à-vis de la race.

Les promoteurs de ces recherches sont le professeur Didier Serteyn, chef du service de Chirurgie et d'Anesthésiologie des grands animaux de la faculté de médecine vétérinaire de Liège, et le doyen de la faculté de médecine vétérinaire Pascal Leroy. Les subsides émanent du Ministère wallon de l'agriculture et de la ruralité.
tapis_roulant

radio2 footer-separator radio3
Etalon de 4 ans présentant des lésions sévères d'ostéoarthrose interphalangienne distale et des enthésiophytes importants sur le bord dorsal de la phalange moyenne.
Poulain de 8 mois et 1/2 présentant des lésions débutantes d'ostéoarthrose interphalangienne distale