Filière équine

-------------------------

Actions

Des Ardennais au pays du Lusitanien
Depuis l’été 2010, le Centre Européen du Cheval mène, en étroite collaboration avec le Comité Européen des Chevaux de Débardage (CECD) dont le siège social est situé à Libramont, un projet destiné à développer le débardage avec des chevaux au Portugal.

Située à 25 kms à l’Ouest de Lisbonne, la ville de Sintra peut s’enorgueillir d’un microclimat tempéré en toutes saisons dû notamment à sa proximité avec l’océan mais surtout à la présence d’une magnifique montagne couverte de forêts regroupant de nombreuses collections d’arbres aux essences rares de toutes provenances. Les anciens rois et aristocrates portugais ne s’y sont point trompés puisqu’ils établirent là leurs quartiers estivaux. La montagne est dès lors truffée de palais, de châteaux et de sites remarquables. Géré par la société « Parques de Sintra e Monte Lua », ce Versailles lusitanien qui recouvre plusieurs milliers d’hectares et accueille annuellement près d’un million de visiteurs, a désiré se tourner vers des méthodes douces de gestion forestière. Elle a opté en ce sens pour l’utilisation de chevaux de débardage. Sachant que la Wallonie possédait à ce jour le meilleur savoir-faire en la matière, c’est tout naturellement que l’ingénieur responsable des parcs, Nuno Oliveira (un patronyme prédestiné aux chevaux) s’est adressé au Centre de Mont-le-Soie pour être orienté dans la matière.

Le choix s'est porté presque inéluctablement vers la vedette de la foire de Libramont, le cheval de trait ardennais. Après une sélection très stricte des chevaux opérée à MLS, trois d'entre eux furent retenus pour le voyage : Cali, Mehdi et Valseur.
Mais avant le départ, deux techniciens portugais, qui vont devoir utilisé les chevaux au quotidien, sont venus en formation auprès de Marc Guillaume, administrateur du CECD, débardeur et fin pédagogue de son état.
Ils ont évolué en "live" sur des chantiers dans les régions de Suxy, Bastogne et Bertogne pour apprendre sur le tas le métier de débardeur en débusquant des épicéas en long dans diverses situations.
Une fois véhiculés jusque l’extrême pointe occidentale de l’Europe (2500 kms) et acclimatés de quelques jours au Portugal, les chevaux ont été rejoints par Marc Guillaume afin de finaliser la formation des troupes in situ. Au 15 mai, l’équipe portugaise était autonome et présentait officiellement le projet à la presse et aux autorités.

Cette action devrait en enclencher d’autres à Sintra, au Portugal et en d’autres régions d’Europe.

Liens vidéos internet

RTP 23/05/2011

http://tv1.rtp.pt/programas-rtp/index.php?p_id=19455&c_id=1&dif=tv&idpod=56936

TV Lux 13/04/2011

http://www.tvlux.be/joomla/index.php/component/content/article/188/7225

LEWB TV 01/05/2011

http://www.lewb.tv/webtv/?video=85

 RTBf 18/04/2011

http://www.rtbf.be/video/v_jt-19h30?id=946283&category=info